[Disques] DUNST!

ROCOCO STADIUM

Entité mystérieuse issue du bouillonnement musical toulousain, Dunst! convoque du lourd. Les citations sont subtiles, jamais trop appuyées pour sonner comme des clichés mais suffisamment pour provoquer la jubilation. Ceux qui rongent leur frein en attendant un hypothétique retour de Bowie seront aux anges. L’ombre de Ziggy Stardust plane sur Rococo Stadium, tout comme celle de Tim Burton. Superbement déglingué, l’album dispense une pop inspirée et inspirante qui s’entrevoit comme une suite de vignette colorées et lyriques. À leur façon, c’est à dire étrangères à toute notion de limite. C’est vaporeux, punchy, enlevé, énergique, soigné et légèrement schizo. Brian Ferry n’est pas loin, Mike Patton non plus. Pour faire court, la formation est à l’image de l’actrice qui porte le même nom : pétillante, troublante et donc tout à fait fréquentable.

www.dunst.fr

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE