[Disques] Manimal

Multiplicity

Manimal livre ici son chant du cygne. Après la tournée, le rideau se tirera pour ne plus jamais s’ouvrir. Le dernier album se devait donc d’être grandiose. Soulagement, c’est le cas. Tous les électrons libres du combo qui, ces dernières années, se sont affairés sur divers projets parallèles, sont parvenus à retrouver la flamme qui a fait de Manimal, l’hydre métal qui a marqué son époque. Du coup, l’album ne laisse aucun répit. La voix est toujours impressionnante, pareil pour les cordes tendues des grattes, lourdes et furieuses à souhait et la batterie, elle aussi ultra massive et pourtant enlevée et précise. Déroulant neuf titres denses, complexes et -c’est là le tour de force- toujours comparables à de gros coups de pompe dans la tronche, ce Multiplicity salue le talent et la présence d’un groupe qui a su soigner son dernier coup (d’éclat). Et si l’homme animal s’en va, son ultime témoignage n’est lui, pas prêt d’arrêter de tourner sur les platines et de justifier des pogos sauvages à domicile.

www.myspace.com/manimale

Post a Comment

*
* (will not be published)

Random Posts

LOAD MORE